Historique

 

Thoiry est une petite ville située dans le département de l’Ain, au centre du Pays de Gex. La commune est Chef-lieu du canton de Thoiry comprenant : Challex, Chevry, Chezery-Forens, Collonges, Crozet, Echenevex, Farges, Léaz, Lélex, Mijoux, Péron, Pougny, St-Jean-de- Gonville, Segny et Sergy.

Limitrophe de la Suisse, elle s’inscrit sur un territoire frontalier au sein de Pays de Gex Agglomération, constitué de 27 communes et comptant environ 100 000 habitants. Ce territoire, qui accueille une population internationale, compose, avec le canton de Genève, le district de Nyon et le pôle métropolitain, l’agglomération du Grand Genève.

Thoiry,  classée commune de montagne avec son point culminant Le Reculet à 1719m (2e point culminant du massif du Jura), s’étend sur 2893,10 hectares dont 33% sont dédiés à l’activité agricole et 20% à la forêt. Adossée au massif du Jura, la commune est tournée vers le Mont Blanc avec une vue exceptionnelle sur ce massif et s’étend sur les plaines frontalières jusqu’au territoire Suisse ; Thoiry étant une commune limitrophe au canton de Genève.

 Les Thoirysiens composent une population multinationale du fait de la proximité de la commune avec Genève, ses ONG (Organisations Non Gouvernementales) et le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire). Une partie importante de la population exerce son activité professionnelle en Suisse voisine, particulièrement dans les cantons de Genève et de Vaud.

C'est une commune à taille humaine où les habitants sont très attachés à la qualité de leur cadre de vie et particulièrement au patrimoine naturel et historique, au développement durable et aux différentes activités agricoles.

La politique de la ville s’inscrit dans une démarche constante de développement durable avec la mise en place d’actions fortes en faveur de l’environnement et l’obtention de différents labels : 3 fleurs villes et villages fleuris, 2 abeilles APIcité, Terre de jeux 2024.

Tout au long de l’année, la ville est animée de temps forts, à retrouver sur l'agenda de la ville, organisés par la collectivité (et plus de 50 associations qui oeuvrent afin de favoriser le bien-vivre ensemble parmi lesquelles :

  • Janvier : cérémonie des vœux du Maire
  • Avril : Festival des arts vivants "Thoiry au printemps"
  • Pâques : vogue de Pâques (organisée par la Jeunesse de Fenières)
  • Avril ou mai : opération sentiers et rivières propres
  • Mai: course annuelle haite en couleur Color'Thoiry  / Forum des associations (1 an sur 2)
  • 21 juin : fête de la musique
  • 14 juillet : Zik en Creux
  • Août : guinguettes
  • 3e week-end de septembre : fête patronale de la St Maurice (organisée par St Maurice en Fête)

 

Histoire :

On retrace les origines de Thoiry au Néolithique, avec des traces d'implantation humaine à cette période. Quelques siècles plus tard, les romains envahissent la région après en avoir chassé les Helvètes. Ils restèrent de l'an 50 avant Jésus-Christ à l'an 400.

Une quinzaine de sites gallo-romains ont été découverts ainsi que deux anciens cimetières datant des VI et VIIe siècles.

Population :

Le recensement de 1999 indiquait une population de 4107 habitants dont 1/4 de résidents étrangers représentant une cinquantaine de nationalités. Le nombre moyen de personnes par ménage était de 2,57. Le recensement complémentaire, effectué à l'automne 2006, indiquait une population totale de 4600 habitants. L'INSEE indique, au 1er janvier 2017 une population totale de 6237 habitants.

Altitude :

Allemogne : 483 mètres - Fenières : 496 mètres - Mairie : 512 mètres - Le Reculet : 1719 mètres. 

Cours d'eau :

Le Cayroli, l'Allemogne, le Puits Mathieu, le ruisseau de Fenières, le Nant de Praille, le ruisseau des Fraiches Fontaines, le ruisseau de Saint-Jean, le Misseron, le Nant de Boinarde.

L'Allemogne

Principales sources :

Du Bonnet Rouge, du Waran, des Bachets, de l'Aîné, de la Batiolette, de Laquie, des Fontany.

Etangs et marais :

Les étangs de Gremaz, le Marais de Fenières.

Etang de Gremaz

Répartition du territoire :

Thoiry comprend 2893,10 hectares. L'activité agricole représente 33 % du territoire et la forêt 20 %.

Toutes les zones urbanisables confondues avoisinent les 330 hectares (11,2 %).

Marché dominical :

Chaque dimanche entre 8 h et 13 h, rue Briand Stresemann, rue de Combes et place des Orchidées. 

Patrimoine local :

La rue Briand-Stresemann et l'hôtel Léger où s'est déroulée l'entrevue "les accords de Thoiry", le 17 septembre 1926 entre Aristide Briand et Gustav Stresemann.

L'église St Maurice du XIIe siècle et le couvent (restauré le 2006).

La mairie et l'ancienne école de Fenières datant de 1885.

Les anciennes fruitières, les diamenteries, les moulins, les fermes typiquement gessiennes, les fontaines, lavoirs, murets... 

Tourisme :

Pays de Gex agglo exerce la compétence tourisme à travers l'offcice du tourisme intercommunal Pays de Gex Monts-Jura.

https://www.paysdegexagglo.fr/9735-tourisme.htm

A proximité :

La station des Monts Jura, le Fort-l'Ecluse à Léaz, le château de Voltaire à Ferney, les thermes de Divonne-les-Bains, les sources de l'Allondon, l'étang de Cessy, l'exposition Microcosm du Cern à Meyrin, etc.

Crête du Jura