La croix du Reculet

Historique

“En 1892, on remâchait le souvenir amer des années noires de la Révolution française, le pays avait été humilié par la défaite de Sedan. Les catholiques avaient grand peine à se rallier à une République qui se voulait « laïque »…” le Père Rousset, curé de Thoiry

Dans ce contexte, le curé de la paroisse, l’abbé Monnet, proposa d’élever au sommet du Reculet, en signe de forte et durable manifestation de foi chrétienne, une croix et de lancer une souscription s’élevant à l’époque à 1500 francs.

Le chemin de la Croix

Le maréchal-ferrant François Nallet commença à façonner cette croix le 6 juillet.

Quatre porteurs se sont alors proposés pour monter sur leur dos, depuis le village jusqu’au sommet, cette oeuvre de … 1600 kilos : Faustin Antonioli, Aimé Fusier, Auguste et Louis Girod.

L’emplacement, don de Madame Veuve Félix Perréal d’Allemogne, fut creusé et bétonné par Emile Ecuvillon, François Guillemin et Auguste Carry.

Inauguration

Haute de dix mètres, dont 1,50 m en terre, en fer, la Croix du Reculet est composée de 2.800 rivets. L’ensemble fut dressé et scellé le 4 août.

Le dimanche 7 août 1892, Monseigneur Louis Joseph Luçon, évêque du diocèse, présida la bénédiction de la Croix lors d’une cérémonie réunissant près de 3000 personnes.

Pour le centième anniversaire de la Croix, le 27 juillet 1992, un comité se constitua pour établir un programme composé d’une messe, de la pose d’une plaque, d’un repas champêtre et d’une prestation musicale offerte par l’Echo du Reculet.

Une carte postale fut éditée et un tampon commémoratif fut apposé durant trois mois sur les courriers en partance de Thoiry.

Pélerinage

L’association paroissiale de Thoiry / St Jean de Gonville organise chaque année, au pied de la Croix du Reculet, vers la fin du mois de juillet, une messe rassemblant beaucoup de fidèles et de randonneurs venant du Pays de Gex et de la Vallée de la Valserine.